Signes, messages et synchronicités pour chercheurs en mission d'âme…

Lecture d’âme

jean-baptiste-lecoqIl y a quelques jours, j’ai fait une séance de lecture d’âme avec Jean-Baptiste Le Cocq. Je souhaite aujourd’hui partager avec vous cette expérience.

Me voici donc dans le RER, un lundi matin, en direction de Paris pour rejoindre Jean-Baptiste. On ne se connait pas, mais je suis assidument son blog et ses publications que je trouve toujours intéressantes et enrichissantes. C’est justement parce que j’ai vu passer un de ses post sur sa page Facebook, qui disait qu’il lui restait quelques places pour une séance de lecture d’âme lors de sa venue sur Paris, que je l’ai contacté.

Je dois avouer qu’avant tout, c’est ma curiosité qui fut aiguisée. En effet, j’ai déjà eu l’occasion de recevoir des messages de vies antérieures, ou des messages concernant mon chemin de vie. Mais, quelque chose me poussait à rencontrer Jean-Baptiste et à en savoir davantage sur le travail qu’il propose, mais bien sûr, également sur ce que mon âme a à me dire.

Mon âme se prépare à la rencontre

Le Rendez-vous est posé. Et je sens bien que quelque chose en moi se prépare déjà pour cette rencontre…Quelque chose tout au fond de moi, mon âme, semble se préparer à cette rencontre elle aussi.

J’arrive et je m’installe dans la salle d’attente. Je ne suis pas totalement zen, j’ai un peu de mal à me poser, à trouver ma place. Comme si j’étais un peu nerveuse.

Mon tour arrive. Jean-Baptiste vient me chercher et me fait entrer dans le cabinet. Nous prenons place. Il se présente et me demande si j’ai une question précise. Je lui réponds que jusqu’au matin même, je n’en avais pas, mais qu’effectivement, maintenant j’ai une interrogation : j’aimerais savoir pourquoi mon âme et celle de mon compagnon semblent si proches, si vouées à se suivre, à ne pas se quitter. En effet, nous sommes très différents l’un de l’autre, nous avons rarement les mêmes envies, les mêmes idées. Nos rêves ne sont pas les mêmes, ou nous ne les avons pas en même temps. Bref, à priori, nous n’avons pas grand-chose à faire ensemble ! Et pourtant, nous sommes liés très profondément par quelque chose qui nous dépasse. Le quotidien n’est pas toujours simple, nous avons eu des périodes de doute, nous nous sommes mêmes déjà séparés, mais rien n’y fait, nous sommes irrémédiablement recollés l’un à l’autre ! D’où mon interrogation : quelles sont nos missions respectives ? Mon âme et la sienne sont-elles bien aussi liées que je le perçois ?

Jean-Baptiste m’explique que parfois on a des réponses durant la séance, mais pas forcément une réponse à la question précise que l’on se pose car on nous fait entendre ce que nous avons besoin de savoir à ce moment précis de nos vies. Je connais ce fait pour l’avoir déjà vécu en séance de voyance.

Message d’une vie antérieure

Jean-Baptiste se concentre et commence à percevoir. Il me parle très vite de l’Angleterre, me demandant si j’y ai des attaches particulières ou si ce pays m’attire plus qu’un autre. Mais, non, au contraire, c’est justement un coin du monde qui ne m’interpelle pas, j’irai même jusqu’à dire, que je repousse…j’y suis allée peut-être une dizaine de jours en tout et pour tout dans ma vie. Pourtant, rien ne me donne envie d’y retourner…Puis, il évoque un roi, une royauté, du sang-bleu…les messages ne sont pas clairs pour moi. Il comprend alors qu’il perçoit des bribes d’une de mes anciennes vies (ce qui n’est pas forcément le cas lors de ces séances). Il m’explique qu’à priori, j’étais très proche de ce roi (j’étais une sœur, une cousine peut-être). Il perçoit également que mon compagnon actuel était visiblement mon père à cette époque et que nous aurions, ensemble, de façon tout à fait incestueuse eu un enfant. J’ai donc eu à cacher cette histoire d’amour et le fruit de cette passion tout le long de cette vie, ce qui a engendré en moi un tel sentiment d’injustice qu’aujourd’hui encore, je suis une véritable écorchée vive, que mes réactions face à une situation injuste sont totalement disproportionnées ! Je suis en effet tout à fait capable de me battre dans la rue avec des gens qui me sont inconnus tout simplement parce que là, sous mes yeux, ils ont commis une injustice ! Il m’arrive bien sûr très souvent de me retrouver dans des situations plutôt pittoresques….

Mon âme se libère d’une injustice

Jean-Baptiste me transmet alors un message bien précieux : tant que je n’arriverai pas à comprendre que cette injustice est juste, que ceux qui la vivent doivent la vivre, et que tout ceci ne me concerne pas, ne m’appartient pas, je resterai coincée avec ce sentiment permanent qui lui-même n’appartient pas à cette vie actuelle ! Et mon compagnon et moi avons choisi de nous retrouver pour apaiser enfin cette histoire et en finir avec ce sentiment. Et devinez quoi ? Nous avons un fils et nous l’avons prénommé « Arthur », un joli nom de roi, n’est-ce pas ?

Jean-Baptiste m’explique qu’en effet, il perçoit que nos chemins sont bien là, toujours l’un à côté de l’autre…..Et pour longtemps !

L’âme qui m’a choisie pour l’accueillir

Ensuite, je lui ai demandé s’il percevait quelque chose à propos de cette âme qui m’a choisie moi, en tant que maman. Je sens bien que cet enfant est « spécial », qu’il ressent tout à outrance, qu’il est magnétique et hyper attractif, qu’il est également totalement empathique déjà maintenant du haut de ses quelques mois de vie…. En effet, Jean-Baptiste ressent son ouverture, et sa réception. Il voit qu’il va vite, qu’il apprend tout très vite à condition que ça l’intéresse. Il m’explique aussi que s’il ne parle pas encore c’est tout simplement parce qu’il sait qu’il peut communiquer autrement, par télépathie notamment, et qu’il n’a donc pas besoin pour le moment de s’encombrer de la parole….

Il me conforte dans l’idée que mon rôle est de l’accompagner sur cette voie d’ouverture en étant son garde-fou afin qu’il n’oublie pas d’avoir les pieds sur Terre.

Mon âme libérée

Ainsi, s’est achevée notre heure de séance. Jean-Baptiste m’a proposé également de me faire un soin énergétique, mais en dehors de cette séance afin de m’aider à me libérer de ce sentiment d’injustice, ce que j’ai bien sûr accepté.

Depuis, je me sens vraiment plus légère. J’ai l’impression que mon cœur s’est ouvert un peu plus et qu’il ne porte plus un poids qui ne lui appartient plus.

Alors, merci Jean-Baptiste car j’ai fait deux belles rencontres : la tienne et celle de mon âme !

3 commentaires
  1. Très jolie Histoire et Heureuse pour vous, que vous ayez fait ces belles rencontres, et que vous vous soyez enfin trouvée .. Bravo et Merci à jean Baptiste .. Bon chemin de vie .. Pour vous , pour votre compagnon et votre enfant , et ainsi qu’à jean baptiste . ♥

    Marie .. ♥

Laisser un commentaire