Signes, messages et synchronicités pour chercheurs en mission d'âme…

Marcher pieds nus, pourquoi pas ?

marcher-pieds-nus-dans-la-natureIl n’y a plus besoin de citer tous les bienfaits que peut nous apporter le fait de marcher pieds nus. De nombreux articles existent déjà sur le sujet. Il n’y a pas non plus besoin de citer toutes les façons de marcher, de courir ou même de ramper pieds nus, que ça soit ici ou là… Ces phénomènes qui reviennent à grands pas à la mode sous tel ou tel nom font suffisamment parler d’eux.

Mais il est peut-être bon de voir par vous même ce que marcher pieds nus peut vous apporter à vous. Et pour cela, rien ne vaut l’expérimentation… Donc expérimentez… Faites en un jeu… Amusez vous…

Marcher pieds nus, pourquoi pas ?

Commencez chez vous, dans un endroit chauffé, sans « risque » et donc sans peur… Sentez sous vos pieds la relative froideur du carrelage, le moelleux de votre moquette ou de votre tapis, la douceur de votre parquet…

Après cette expérience, si le jeu vous a plu, continuez sur votre lancée, expérimentez d’autres textures et d’autres sensations… Le jardin, la plage, la rue… La rosée du matin, le suintement du sable entre vos doigts de pied, la chaleur du bitume… Des questions ou des gênes vont peut-être arriver, comme par exemple : “C’est trop froid” : allez-y en douceur et séchez vous les pieds après. “On va me regarder « bizarre »” : rien ne vous empêche de le faire quand les rues sont désertées. “C’est sale” : vous ne portez pas de gants aux mains tous les jours. Faites pareil que pour vos mains, lavez vous les pieds après.

Lâchez-vous !

marcher-pieds-nus-dans-la-neigeVous avez apprécié ? Vous êtes devenu des « experts » en la matière ? Si vous le sentez et que le cœur vous en dit, continuez… Testez la réflexologie plantaire des cailloux des chemins de randonnées, les sensations du tapis des forêts, la douceur de la neige… “Mais ça fait mal” : oui, au début les pieds ne sont pas habitués, allez y toujours en douceur. Au fur et à mesure, la sensation éventuelle de douleur ne deviendra plus qu’une information et vous serez certain de ne pas vous fouler la cheville à cause de votre dernière chaussure montante à semelle compensée spéciale « treck » garantie « 100% protection »… “Mais je vais me geler les pieds” : oui, c’est possible. Allez y toujours en douceur. Canalisez votre énergie dans les pieds pour vous les réchauffer naturellement… “Mais il y a des tiques, des marcher-pieds-nus-pourquoi-pasaraignées, des serpents, des bêtes sauvages dans les forêts” : oui, on peut en rencontrer. Mais ce sont nos peurs qui les attirent. Tout ce qui nous arrive est là pour nous faire évoluer. Ne restez plus dans vos craintes, ne regardez plus vos pieds, soyez confiant et tout deviendra simple. Vous pourrez probablement goûter à une sensation de pure liberté. Et si cette sensation vous amène à courir, à danser… Écoutez vous… Faites-le… Il n’y a encore pas grand monde en forêt… Lâchez-vous.

Et tout ça pour quoi ? Testez tranquillement… Et au fur et à mesure, vous verrez par vous même…

Très belle marche à vous…

Cet article a été écrit par Cedric Leresche, Néo-thérapeute et praticien chamanique. Son site : http://cedricleresche.wixsite.com/cedricleresche

Laisser un commentaire