Signes, messages et synchronicités pour chercheurs en mission d'âme…

Qu’est-ce que le yoga du son ?

Si nous devions expliquer au sens littéral « yoga du son », cela se décrirait comme une « unification avec le son ». Il s’agit de connecter l’âme et le corps, le haut et le bas de notre corps, la dimension et la manifestation extérieure. On pourrait dire aussi que c‘est contempler les chemins de la conscience en utilisant la parole et la vibration vocale comme supports de la méditation. On utilise les Sons-Source avec les Voyelles-Source et les mantras pour rétablir le potentiel de l’individu.

origines-yoga-du-sonLe yoga du son trouve ses origines dans la nuit des temps, dans diverses traditions et religions, bien que libre et distinct de celles-ci. Les pratiques de chant de mantra sont à l’origine venues de l’Asie, du cœur de l’Hindouisme et du Bouddhisme. Nos ancêtres passaient du temps à chanter. La vie était accompagnée par ces chants qui donnaient joie et énergie. Lorsqu’on pratique le yoga du son, nous nous « laissons aller », nous sommes à l’écoute de l’instant, nous improvisons sans contrôle. Nous pouvons aussi mettre des intentions particulières lors de la pratique.

Mantra :

Le yoga du son utilise le plus souvent le chant de mantra. Du sanskrit « man » qui signifie penser et « trâna » protection, ce joli mot veut dire formule mentale qui protège. Un mantra est une combinaison de syllabes formant un noyau d’énergie spirituelle. Le mantra n’est pas une formule magique et sa puissance n’est pas la résultante de sa signification intellectuelle ou de sa seule répétition. Par la vibration de la voix et l’implication du corps, le mantra libère le mental de ses mécanismes et l’imprègne d’un substrat vibratoire dont la qualité est unique et propre à chaque mantra. Il apporte des vertus qui se font ressentir sur le corps, le mental ou l’esprit grâce aux vibrations et à la résonance qu’il émet. La récitation de mantra sert à canaliser les pensées négatives lors de la méditation et à apaiser le mental pour être dans le moment présent.

Exemple de Mantra :

om-mani-padme-humOM MANI PADME HUM : mon mantra favori qui est devenu évident lors de mes initiations au reiki. Mantra des plus puissants pour méditer, il invoque la sagesse essentielle, l’union avec l’univers. Ce mantra signifie « le joyau du lotus ». Il est dit qu’il nous a été donné par l’ensemble des bouddhas dans leur immense compassion pour tout ce qui vit.

  • OM est composé de trois lettres en réalité « A U M » symbolisant le corps, la parole et l’esprit.
  • MANI, « le joyau », symbolise l’intention de devenir un être illuminé, compassionné et aimant.
  • PADME signifie « lotus » et symbolise la sagesse.
  • HUM indique l’indivisibilité (ou l’unité indivisible de la méthode – soit le chemin emprunté – et de la sagesse).

Ce mantra permet de réveiller notre mémoire d’être humain divin. Il permet de manifester notre divinité sur terre, dans la joie d’une unité enfin retrouvée.

La voix :

yoga-du-sonElle joue un rôle important dans le yoga du son. La pratique du yoga du son repose sur la parole sous forme de mantra mais aussi sur l’émission, le contrôle et l’écoute de la voix qui constitue le deuxième axe du yoga du son. C’est la qualité de la voix qui transporte le pratiquant dans les espaces de sa méditation.

La résonance de notre voix va prendre de l’ampleur, de la profondeur, par un lien de plus en plus libre entre la gorge et le bassin. La pratique du yoga du son nous permet de nous sentir plus dans l’unité de notre axe vertical (voix, gorge, trachée, diaphragme, plexus solaire, bassin, sacrum). Il y aura un assouplissement du diaphragme et un relâchement du plexus solaire. Ceci nous permettra de retrouver une descente en soi, un ressenti d’intériorité, et de récupérer de l’authenticité.

Après récupération de la profondeur sacrée du bassin, il faut faire jaillir la puissance énergétique de la voix à partir du bassin. Il y a alors réactivation de notre force vitale, créativité, positivité. Le travail des abdominaux, de la respiration, des muscles lombaires donne du corps à la voix, de la puissance et de la conscience. En retrouvant l’énergie ventrale, rénale, abdominale, on soulage la gorge qui ne fait qu’orienter l’énergie.

Les cinq Sons-Mère :

Ce sont les Sons-Source connus par tous les peuples. Ils se connectent à la dimension de l’âme et nous permettent de nous relier aux espaces purs. Entrer dans la vibration de chacun de ces sons nous mène à la base de la création. Ces sons vibrent en permanence à travers nous, dans la nature, dans nos cellules. Lorsque nous pratiquons ces sons, cela élève notre conscience. Les cinq voyelles A,  O, U, I , E, sont les bases de pratiques vibratoires.

pratiquer-yoga-du-sonPartons sur l’exemple du « A » : Voyelle ouverte, liée à l’espace. Elle est la base de toute création. De cette voyelle découle les autres sons, le « A » étant considéré comme un son ayant en lui tous les enseignements. Le « A » est un sésame, un son qui ouvre l’ensemble des portes et qui déblaye ce qui est encombré. Les clés du son « A » sont : ouverture, dégagement, rayonnement, nettoyage, libération, espace, … C’est un antidote à l’enfermement, à l’emprisonnement intérieur. Il aide à la libération de la joie, l’amour et la compassion. Pour dire cette voyelle, ouvrez grand la bouche, libérez la mâchoire et faites sortir le son « A ». Mettez toute votre intention, le monde s’offre à vous avec toute son immensité illimitée.

La lettre « O », la bouche arrondie, est le son le plus yin. Il entraîne une sensation d’enveloppement et permet d’entrer en résonance avec ce qui est rond en soi, comme la tête, l’œil, l’aura, … Ce son permet d’arrondir les angles, de mettre de l’eau dans son vin, d’être plus à l’écoute. On est plus axé sur les émotions internes en pratiquant ce son. Il permet d’acquérir un sentiment d’unité et de plénitude.

La lettre « U », qui se prononce « OU », est importante car elle permet de créer un lien entre le corps et le bassin. Ce son développe les vibrations les plus basses, des sons bienfaits-yoga-du-sonsourds, et permet de se centrer, d’être présent et d’accéder à sa profondeur intérieure.

Lors de sa pratique, vous êtes assis, vous arrondissez bien la bouche et votre gorge doit être ouverte pour que le son puisse descendre.

La lettre « I » apporte la stimulation de l’identité, la présence du « je suis », la connexion terre-ciel. C’est une voyelle délicate qui peut se chanter seule. Elle peut irriter la gorge lorsque le son est prolongé. Cette voyelle permet l’éclat du troisième œil.

La lettre « E », son « É », possède les qualités d’activation de la puissance verbale, de l’énergie dans les méridiens et de permettre la connexion des différentes parties en soi. C’est un son de transmission qui aide à la circulation dans tout le corps. Pour pratiquer ce son, sautez pour laisser passer l’énergie. Claquez alternativement le pied droit et gauche, puis à chaque claquement de pied, le souffle du son « É » part du ventre. Faites cela pendant 5 /10 min.

En Conclusion :

seance-collective-yoga-du-sonJ‘ai pratiqué une séance collective de yoga du son sur Toulouse. Nous étions assis en cercle, chantions des mantras et nous laissions guider par le son des bols et de la Shruti box (instrument de musique indien). Nous lâchions prise pour laisser passer notre voix qui nous guide, celle qui nous mène vers notre intériorité. Le chant à travers la pratique du yoga du son libère nos émotions, procurant un bien-être immédiat et permet de retrouver le contact avec nous-même. Il nous donne la possibilité de nous connecter à notre être sacré pour retrouver notre joie et d’être plus à l’écoute de notre propre voix.

Référence : « La pratique du yoga du son, Guérir par les 5 Sons-Mère », de Véronique et Denis Fargeot

Article écrit par Nancy Rajaonarivelo :

  • Guérisseuse REIKI
  • Praticienne Access Bars
  • Utilisatrice des Fleurs de Bach
  • Numéro de téléphone : 0623352397
  • Page facebook : Reiki-by Aurelia
2 commentaires
  1. Bonjour
    Votre article est inspirant
    Je suis sur Toulouse . Pourriez vous me communiquer l’adresse pour ce yoga du son ?
    Cordialement
    Paule

  2. Bonjour j avais essayé au centre Mouna. Celle qui nous faisait les ateliers fait parti de l’ association des Culottés. Il y a un planning de prévu pour cette année . Vous pouvez contacter la personne à cette adresse : sonjaberglovelife@gmail.com. Merci pour votre retour

Laisser un commentaire