Signes, messages et synchronicités pour chercheurs en mission d'âme…

Recevoir ce qui est juste

planete-des-feesNous avons à notre disposition beaucoup d’outils qui nous permettent d’attirer à nous ce que nous désirons : Loi d’attraction, Rituels sous la Lune, Pouvoir de l’Intention et autre Chèque de l’Abondance. Mais je vois aussi beaucoup de gens venir vers moi en me disant : “Mais moi ça ne marche pas ! Pourtant je demande à recevoir ce qui est juste pour moi ! Je ne comprends pas…”. C’est cette incompréhension que j’aimerais essayer d’éclaircir.

Demander ce qui est juste plutôt qu’une nouvelle voiture

En effet, si on veut être en accord avec ce que l’on est venu expérimenter, le mieux est de demander à l’Univers de nous envoyer ce qui est bon pour nous et pour notre évolution, donc ce qui est juste pour nous. Car il est certain que si vous avez prévu d’expérimenter la pauvreté sous tous ces états, vous aurez beau faire tous les chèques de l’abondance que vous voulez, il y aura peu de chance que cela fonctionne. Et c’est normal puisque vous avez prévu de vivre autre chose, quelque chose qui sera bon pour votre évolution.

C’est pourquoi, bien souvent, au lieu de demander un chéri, une voiture, ou un nouveau travail, le mieux est de demander à recevoir ce qui est juste pour nous. Mais cela sous-entend que nous devons accepter sans jugement tout ce qui nous sera envoyé, le bon comme ce qui nous semble être le mauvais. Car ce qui est juste pour l’évolution de notre âme peut nous sembler très éloigné de ce que nous souhaitons recevoir, là, maintenant, dans notre incarnation….

En effet, à partir du moment où l’Univers nous guide vers ce qui est juste pour nous, il va forcément nous faire traverser ce que nous allons penser être des épreuves. Alors, que bien souvent, ce sont plutôt des étapes liées à notre évolution. C’est ce regard là que nous devons changer : si réellement nous acceptons de vivre ce qui est juste, alors, nous devons comprendre que TOUT ce que l’Univers nous envoie est juste. Le facile comme le difficile, le suave comme le piquant….Et c’est parce que nous sommes dans cette acceptation que les épreuves nous paraissent plus douces. Elles prennent en fait tout leur sens.

Bébé Fausse-Couche

recevoir-ce-qui-est-justeJe viens très récemment d’en faire l’expérience. Je viens de vivre ma quatrième fausse-couche. Une épreuve qui devient donc récurrente dans ma vie de femme. Une épreuve aussi à traverser en couple et en famille. J’étais enceinte de 11 semaines. Et c’est la troisième fois sur 4 que le scénario est exactement le même : tout se passe bien, mais, quelques gouttes de sang viennent m’alerter. Et on découvre alors que malgré mon ventre qui s’arrondit et un taux d’hormones qui augmente, la grossesse est arrêtée depuis environ 4 semaines. Même histoire à chaque fois. Et ce qui se répète également, ce sont les dates : à chaque fois, ces fausses-couches ont lieu aux alentours de mon anniversaire…..Et à chaque fois, tous les êtres “connectés” autour de moi ressentent ces énergies, les voient, dialoguent avec elles…..Alors qu’aucun bébé ne nait…..De quoi commencer à se poser des questions, n’est-ce pas ?!

J’ai alors cherché les réponses. J’en avais déjà eu sans le savoir au cours de cette dernière grossesse : on me présente cet enfant à venir comme un être spécial, une énergie différente, capable de grandes choses. Mais aussi d’une sensibilité énorme. On me faisait savoir que je dois lui préparer un “nid douillet”. C’est pourquoi, énergétiquement, mon utérus a été “accompagné” et aidé. Mais, malgré tout, cet enfant ne viendra pas encore cette fois.

J’ai alors demandé une connexion avec mes guides afin de comprendre. Mon amie Maïma (dont je vous déjà parlé plusieurs fois, comme ici) a accepté de me transmettre leurs messages. Elle savait avant moi que la grossesse n’irait pas au bout. Le jour où je m’en suis aperçue, quelques heures plus tôt, cette âme est venue lui dire au-revoir. Elle lui a expliqué qu’elle ne pouvait pas s’incarner dans un monde aussi violent, que moi je n’étais pas encore prête. Que c’était trop dur pour elle. Et elle lui a demandé de me transmettre un message : “dis à maman que je reviendrai”……

Refus et acceptation de l’incarnation

refus-incarnationLa connexion avec mes guides s’est faite une fois que mon corps a été totalement libéré….Cette connexion a été presque violente pour moi car je ne m’attendais pas à entendre ce que j’ai reçu. Mes guides m’ont expliqué deux choses principales : la première c’est qu’à chaque fois que je me retrouve dans la matière, je regrette d’être revenue tenter l’expérience. Ce n’est pas à proprement parlé un refus d’incarnation, mais c’est plus une prise de conscience : une fois mon énergie revenue dans un fœtus, dans la matière, je réalise que je ne vais pas y être bien du tout, que cette expérience va être trop difficile….Alors, je subis l’incarnation…..Autant dire que je ne suis en effet pas une Terre d’Accueil sympathique pour une autre âme….C’est aussi ce qui explique que toutes ces fausses-couches ont lieu au même moment de l’année : aux alentours de mon anniversaire, date qui symbolise mon incarnation. Et ce qui explique que je suis moi-même un “bébé fausse-couche” : mes parents ont eu de grandes difficultés à m’avoir, ma maman ayant fait plusieurs fausses-couches avant moi. Je suis d’ailleurs fille unique.

Pour contre-carrer cela, mes guides m’ont proposé de réaliser un rituel pour clairement signifier et officialiser le fait que j’accepte totalement mon incarnation. Je devais le faire le jour de mon anniversaire. Je n’avais par contre pas le mode d’emploi. Alors, j’ai fait ce que je suppose, ils m’ont “soufflé” à l’oreille : j’ai fait bruler de l’encens de purification, je me suis assise confortablement et j’ai accueilli ce qui passait. Puis, j’ai consciemment et explicitement accepté mon incarnation, avec tout ce que cela comporte de bon et de mauvais. J’ai alors ressenti que ma façon à moi de m’incarner, c’est d’écrire. Je l’ai ressenti dans toutes mes cellules ! J’ai clairement compris que je devais ne plus du tout me freiner et me dégager le plus de temps possible pour le consacrer à cette partie de ma vie qui me rend vivante. C’est d’ailleurs pourquoi, une fois sortie de ma méditation, j’ai pris mon agenda et j’ai barré tous les jeudi et vendredi de chaque semaine jusqu’au mois d’août pour les réserver à la rédaction ! Comme ça, c’est clairement “gravé” dans la matière …..

Mettre de la lumière sur les zones d’ombre

accepter-l-incarnationLa deuxième information reçue a été difficile à entendre par mon égo. D’ailleurs, Maïma m’a clairement demandé si j’étais prête à accepter tout ce qui allait m’être donné comme information. J’ai accepté d’entendre, je dois donc maintenant accepter tout court…”Je ne suis pas assez pure aujourd’hui pour accueillir cette âme particulière. J’ai trop d’ombre en moi.” Je vous l’avoue très clairement, ça ne fait pas plaisir à entendre….Je me suis sentie jugée, presque sale. Je me suis dit que malgré tout le chemin déjà parcouru, il semble que la route va encore être longue. De quoi être un peu découragée. Mais j’accepte. J’accepte car je sais pertinemment que TOUT ce que nous vivons a un sens, même si nous ne le percevons que beaucoup plus tard.

Désormais, il me faut aller me scanner, comprendre où et quelles sont ces zones d’ombre et surtout, réussir à y mettre toute la lumière possible….Mon chemin est d’aider les autres à aller vers la lumière par mon écriture, alors je me dois d’être toujours plus lumineuse. Cette âme qui reviendra dans la matière en passant par mon ventre (j’en suis sûre !), est là pour pointer du doigt ces zones qui freinent mon évolution, qui peut-être empêchent mon cœur de s’ouvrir totalement. Et je comprends alors parfaitement pourquoi on me parle d’un enfant “sauveur” et “couronné” : il n’est même pas encore incarné qu’il va nous faire changer son père et moi pour devenir des êtres plus lumineux…..! Quelle leçon de la part d’un être qui pour le moment n’a jamais été plus gros qu’une mandarine !

Accepter de recevoir ce qui est juste

Alors, si vous traversez des épreuves, même très difficiles, n’oubliez jamais que tout a un sens, toujours. Acceptez de recevoir ce qui est doux mais aussi ce qui l’est moins. Accepter rend les épreuves plus douces et permet d’en comprendre le sens plus rapidement. Personnellement, j’ai d’abord, à chaque fois, accepter le fait que j’avais mal, que j’étais triste, voire abattue. Puis, j’ai accepté l’épreuve comme une étape de plus dans ma vie. Puis aujourd’hui, j’en accepte la leçon magnifique.

accepter-les-epreuvesNous avons toujours le choix : nous acceptons et nous avançons consciemment, ou nous nous positionnons en tant que victimes et nous laissons les évènements nous anéantir à petit feu sans jamais en comprendre le sens, ni le bienfondé de leur existence. Nous sommes les créateurs de nos vies. Les épreuves sont comme la terre glaise qui nous permet de construire dans la matière.

C’est pourquoi lorsqu’on me dit : “je ne comprends pas, j’ai beau demandé ce qui est juste pour moi, ça ne marche pas !”, je demande systématiquement : “êtes-vous sûr de vouloir ce qui est juste ? Êtes-vous sûr de ne pas avoir déjà reçu quelque chose de juste ? Même si pour le moment ce ne sont que des épreuves ?”. Un exemple récent peut aussi illustrer mon propos : une jeune femme vient vers moi me disant qu’elle a demandé à la Lune d’être heureuse en couple. Mais, elle est très en colère contre la Lune puisque son compagnon a rompu…..Personnellement, je pense que la Lune a répondu au plus juste : peut-être bien que cette jeune femme sera heureuse en couple bientôt, mais avec un autre jeune homme.

Alors, avant de faire vos demandes à l’Univers, demandez-vous sincèrement si vous êtes prêts à recevoir ce qui sera juste pour vous. Car ce que vous recevrez ne correspondra peut-être pas au plan que vous aviez élaboré dans votre tête. D’autant plus que les énergies d’aujourd’hui ne nous permettent plus de tricher ! Nous obtenons les réponses à nos demandes quasiment instantanément ! Alors ? Prêts ? Sincèrement ?

9 commentaires
  1. Bonsoir,

    wouahh, c’est puissant…c’est émouvant bien-sûr (j’ai fait une fausse couche également mais la vie m’a accordé ce vœu qui primait sur tous les autres puisque j’ai la chance d’avoir 4 enfants)…mais puissant aussi car je ne sens que trop bien cette force de l’univers qui ne nous accorde pas TOUS nos vœux…
    par exemple, moi, visiblement, je galère en “amour” : ceux que je voudrais pour compagnons s’amusent avec moi et ceux qui sont sincères ne m’attirent pas…c’est récurrent, parfois désespérant, peut-être que c’est ainsi et que c’est mieux pour moi, pour mon équilibre, pour mon chemin d’âme, de continuer la route ainsi…
    Tout cela me donne surtout envie de “ne plus faire de vœux, de ne plus rien demander “, de m’en remettre définitivement à l’univers pour m’apporter ce que je dois vivre…sans plus jamais essayer de forcer le destin, car soit ça ne marche pas, soit il y a un prix à payer…
    En tout cas, merci pour ton témoignage si intime et si profond qui me remue, tant je sais à quel point cela peut toucher une femme..
    Courage pour tout !
    A bientôt !

  2. je vous remercie pour ce partage
    je vous envoie mes pensées avec tout plein d’ondes positives

    pas toujours facile de comprendre notre chemin de vie
    mais grace à des articles qui arrivent à point nommés il y a des moments où l’on se sent enfin en accord avec le monde

    merci helene

  3. Bonjour,

    Mais alors pourquoi continuer à faire le chèque d’abondance par exemple puisque de toute façon ce qui doit être sera ? Je n’arrive pas bien à comprendre l’utilité de continuer à faire des rituels.

    Merci d’avance pour la réponse !

    Catherine

    • Bonsoir Catherine,

      l’idée est plutôt de demander (en faisant des rituels ou non) en conscience…..Et de bien garder quelque part en tête que si cela ne fonctionne pas, malgré toute la foi que l’on peut déployer, c’est que peut-être, ça ne correspond pas à ce que nous sommes venus expérimenter, ou que quelque part, dans une vie précédente, un acte ou un évènement, nous ont “bloqué” jusqu’à aujourd’hui….
      Je crois, que ce qui est primordial c’est de comprendre ce que nous sommes venus vivre dans cette incarnation présente….
      Dans le cas que j’évoque dans cet article, ce que je n’ai pas précisé, c’est qu’à chacune de mes fausses-couches, un être est présent pour “récupérer” mes loulous et les emmener de l’autre côté. Cet être est là pour que je puisse rééquilibrer une vie au cours de laquelle j’étais un avorteur….Comme une dette à payer : j’ai “pris” des âmes prêtes à s’incarner, on me “prend” des âmes prêtes à s’incarner. Une fois que cela est compris, il nous faut trouver les outils pour nous nettoyer et “couper” ces liens karmiques….
      J’espère que j’ai été plus claire que dans mon article. Bien à vous.

  4. Bonsoir,

    Un grand merci pour votre réponse !

    Cordialement,

    Catherine

  5. Merci pour avoir partagé cela avec nous et nous faire prendre conscience que tout ce que nous désirons n’est peut être pas toujours bon pour nous.
    Merci de votre générosité.

Laisser un commentaire