Signes, messages et synchronicités pour chercheurs en mission d'âme…

Séance Couleur de l’âme

couleur-de-l-ameImaginez que vous puissiez voir votre âme, sa couleur, son intensité, sa vibration…. Et de comprendre les messages, mais aussi les besoins liés à cette couleur. C’est exactement ce que vous propose Frédérique Pétorin : ses guides, via son intuition, lui soufflent à l’oreille et lui montrent via ses yeux internes, la couleur de votre âme. Une fois que Frédérique perçoit cette couleur, les guides lui confirment qu’elle a bien saisi leurs “informations”. Notez bien que cette couleur n’a rien à voir avec la couleur de votre aura. De plus, Frédérique perçoit non seulement la couleur de votre âme, mais aussi son intensité. En effet, il existe des milliers d’intensités différentes pour la même couleur. C’est bien pour cela que chaque âme est unique et a sa propre couleur. Cependant, notre âme garde la même couleur de vies en vies…

Une séance Couleur de l’âme permet de mieux se connaitre. En effet, cette séance nous donne de vraies indications sur nous-mêmes, mais aussi sur nos modes de fonctionnement. De plus, nous avons non seulement des précisions sur qui nous sommes, mais aussi sur la façon dont va se dérouler la prochaine saison (ou celle qui vient juste de démarrer). Ainsi, armés de toutes ces informations, nous avançons sereinement sur notre chemin…

Ma séance Couleur de l’âme

Si je prends mon exemple personnel, mon âme est d’un bleu cyan très concentré, un peu comme un bleu ciel, mais très intense. Cette couleur, avec cette intensité, correspond à la couleur de autoportrait-van-goghl’orateur. Le fait que ma couleur ait une telle intensité est une force à prendre en compte. Cela explique que mes cellules sont “sommées” de parler, de communiquer, que je dois à tout prix explorer le “verbal”, la Vérité, que je dois dire Ma vérité de façon communicante. C’est pour cela que Frédérique me voit parfaitement à l’aise avec différents types de média, que ce soit la radio, (moins la télé qui elle, serait plus réservée à une âme jaune) ou l’écriture “avec sincérité”, comme je le fais sur ce blog ou pour mon livre.

L’énergie de la sincérité est contagieuse. Pour Frédérique, lorsque je “délivre ma vérité”, je donne envie aux autres de me suivre sur ce sillage, je les entraine parce que je “m’expose avec ma gorge à dire mon authenticité”. Ainsi, j’ai la parole aisée, la répartie facile et jaillissante. De plus, j’oblige les autres, par ma parole, à être en contact avec leur propre vérité. Le bleu de mon âme est tellement intense que Frédérique a pris cette métaphore : c’est comme si j’entrais dans du goudron bleu et que pour réussir à me sortir de ce goudron, je dois exploser par la parole et l’écriture, l’art, la peinture, les scénarios de théâtre, l’écriture de chansons, etc….

Il m’appartient alors d’utiliser ces “facultés” à bon escient : je suis capable d’écouter et d’entendre mes pactes d’âme et de les servir pour répondre aux promesses que je me suis faites avant de m’incarner. Et en même temps, si je ne suis pas alignée avec ma couleur et tout ce qu’elle implique, je vais somatiser (problème au niveau de la gorge, de type angines, toux, etc..), je vais aussi rencontrer des gens comme moi, en effet “miroir”, des situations pour que je puisse voir mes propres comportements et réactions ; je vais me retrouver au milieu de “joutes verbales”, victime de paroles blessantes, etc….

En effet, je me reconnais parfaitement dans ce descriptif…..!

Les couleurs de mes saisons

Ensuite, une après avoir pris connaissance de la couleur de l’âme, Frédérique propose un tirage afin de déterminer nos couleurs pour la saison en cours ou à venir. L’idée étant d’être en phase avec seance-couleur-de-l-amecette saison. Par exemple,  si le tirage m’explique que je risque d’être trop “cash” avec les autres, le savoir me permet de prévenir mon entourage, d’anticiper et de vivre ainsi pleinement ce que j’ai à vivre. De plus, je pourrai en toute connaissance de cause, affiner mes qualités d’être avec moi-même et avec les autres, l’Univers et le Monde qui m’entoure.

Ce tirage permet d’explorer 4 points (à travers 4 cartes) :

  • Comment je me mets en relation avec les autres et avec moi-même
  • Comment je fais passer mes “grumeaux” (tous les blocages qui m’empêchent d’avancer sereinement)
  • Comment j’accepte de me transformer
  • Comment je grandis dans ma maturité

Voici mon tirage pour le printemps 2016

1ère carte : la numéro 8, “orange du milieu” : comment je me mets en relation avec les autres et avec moi-même

20160516_155902En qualité d’âme bleue, je vais me mettre en relation avec les autres avec toute ma sensualité, mon enfant intérieur, mes émotions, ma joie, mais aussi ma colère, ma tristesse, tout en restant dans un relationnel équilibré. Je vais avoir envie de fréquenter des gens qui pétillent, qui ont envie de faire la fête, qui “se bougent”. Je vais avoir envie de danser, de faire du sport, je serai en lien avec mon corps.

(Au moment où j’écris ces lignes, le printemps est déjà bien entamé, ainsi je peux vous faire part de ce qui est déjà mis en place ou non. Et il est vrai que j’aspire de plus en plus à écouter mon corps à travers la nourriture, le sport, le repos, etc….Il est aussi vrai que je suis naturellement attirée par les gens pétillants…)

De plus, le bleu (couleur de mon âme) correspond à la création, le orange (couleur à travers laquelle j’entre en relation durant ce printemps), à la créativité. Ainsi, cette saison sera un véritable jaillissement d’inspiration créative. (Et effectivement, j’ai de nouveau des tas de projets en tête depuis le début du printemps !)

2ème carte : la numéro 29, “couleur turquoise sur un tissu en toile de couleur turquoise” : Comment je fais passer mes “grumeaux”

20160516_155848Cette carte est la carte de la guérison. Je vais de plus en plus être en reliance avec la Source à partir de mon cœur. Frédérique m’a donné cette image pour que je comprenne : c’est comme si j’allais visualiser un cordon qui part de mon cœur et qui part se brancher directement à la Source. Ainsi, je vais “dire ma vérité à la Source”, en lui exprimant mon impuissance par exemple : elle va m’entendre car ce sera authentique, ce qui va créer le mouvement d’auto-guérison. C’est ce qu’on peut appeler la “guérison miraculeuse”.

(Au moment où Frédérique m’a fait cette séance, en fin d’hiver, je ne voyais pas bien de quoi il en retournait. Aujourd’hui, je comprends mieux : j’ai effectivement “donner” mes soucis à la Source en prière et les solutions commencent à arriver… Pas forcément sans douleur, mais elles arrivent. Tout est lié à mon histoire complexe de fausses couches répétitives : j’ai fait un très gros travail sur moi à ce sujet, entendu beaucoup de suppositions, de messages, etc…..Et j’ai fini par sentir à quel moi mon inconscient “bloque” et m’empêche de mener une grossesse à terme. J’ai alors confié tout ceci à l’Univers, à la Source. Depuis quelques temps les messages que je reçois sont clairs : reviens dans ton corps. Je m’en suis en effet coupée petit à petit. Alors que la grossesse s’accueille dans le corps. Et pour bien que je le comprenne quoi de mieux que de mettre ce corps à rude épreuve ? Je me retrouve donc avec des douleurs innommables dans toute la région pelvienne (lieu d’accueil de l’enfant), dans tout mon ventre, le bas de mon dos …. Je suis suivie de près en ce moment par mon ostéopathe qui a failli éclaté de rire quand je lui ai demandé, totalement abasourdie : “mais enfin, pourquoi je me retrouve dans cet état physique ?!”. Et lui, de me rappeler que j’avais fait 3 fausses couches en 1 an et demi et que c’était tout sauf anodin pour mon corps.  Je m’en étais tellement coupée que je n’avais même pas fait le lien ! Alors aujourd’hui, je comprends vraiment ce que Frédérique voulait me dire avec cette “guérison miraculeuse!”)

3ème carte : la numéro 40, “carte clé gris foncé sur du tissu en soie de couleur gris foncé” : Comment j’accepte de me transformer

20160516_162411Cette carte m’indique que je vais fonctionner comme un inspecteur : je ne me fais plus aucune illusion sur ma vie. Je parle aux autres (et à moi-même), de faire un travail analytique et de ne plus se raconter d’histoires. Je deviens véritablement une actrice de ma vie dans la parole et dans la création. Je suis complètement libérée d’un mental qui pouvait jusque là me faire douter ou me faire prendre des vessies pour des lanternes. Ainsi, je ne chercherai pas à justifier les situations que je vis. Mon mental devient un allier pour analyser mon quotidien.

(En effet, je sens à quel point ce mental parfois si envahissant devient un allier : dès que je le sens trop présent, je comprends que quelque chose ne tourne pas rond. Il n’est plus qu’une alarme….De plus, je m’entends de plus en plus répéter aux autres de s’écouter, à quel point tout est là, au fond de nous à condition d’arrêter de se mentir !)

4ème carte : la numéro 67, “carte diamant vert d’eau sur du tissu en soie de couleur vert d’eau” : Comment je grandis dans ma maturité 

20160516_162350Cette carte m’indique que je libère mon karma. Durant ce printemps, je vais grandir dans ma maturité en remerciant mes guides de m’avoir amenée chez moi, au seuil de mon âme. Je sens que le “goudron bleu” devient plus souple et moelleux, je remercie mes guides de m’avoir amenée dans ma “maison bleue”. C’est pourquoi je me libère de mon karma. Mon âme a enfin accès au sens à donner à mon incarnation présente.

(Effectivement, je sens cette saison à quel point je ne suis moins qu’avant en mode “questionnement” sur moi-même et l’Univers, mais plutôt en train de me réunifier : avec mon âme, avec la Source, avec mes guides, avec l’Univers. C’est comme si après avoir longtemps cherché et “travaillé”, je fais une pause et j’apprécie le chemin déjà parcouru….De plus, je savoure cette sensation incroyable d’être à ma place et que tout ce que je vis est juste.)

Pour résumer mon printemps 2016

Cette saison sera pour moi une explosion d’expression, de création et de créativité, en lien avec la Source et mon corps, accompagné d’un mental dégagé et d’un karma en libération active.

Beau programme, n’est-ce pas ? Et je dois avouer que je vois déjà à quel point tout ceci commence à se poser à l’intérieur de moi.

Contacter Frédérique Pétorin

Frédérique est médium, karmathérapeute, artiste peintre et créatrice de jeux de divination / connaissance de soi. Elle vous reçoit à son cabinet sur Paris, 7 rue Dulac dans le 15ème.

Une séance Couleur de l’âme dure environ 1 heure et est au tarif de 80 euros.

Pour contacter Frédérique :

Frédérique vous propose un stage d’été du 14 au 17 juillet 2016. Un temps pour se ressourcer et s’équilibrer avant un nouveau cycle, au vert, à la campagne. Au cours de ce stage, un partie est réservée à la couleur de l’âme. Pour tout savoir, c’est ici