Signes, messages et synchronicités pour chercheurs en mission d'âme…

La Fasciapulsologie

fasciapulsologieLa fasciapulsologie (ou thérapie des fascias) est une thérapie pour le corps et pour l’esprit.

La fasciapulsologie est une thérapie manuelle qui s’intéresse à l’être humain dans sa globalité. Fondée sur un protocole gestuel élaboré, elle permet une approche du corps précise en s’appuyant sur les principes actifs du sang, des tissus de soutien de l’organisme, et du système neurovégétatif.
Ni massage, ni manipulation osseuse, cette technique s’apparente plutôt à un toucher profond, intérieur, sensitif. Le fasciapulsologue, grâce à sa perception des micro-mouvements subtils internes, opère par mobilisation tissulaire. Ce toucher profond est basé sur une loi appelée : loi de la lemniscate. Il s’agit d’un mouvement de spirale qui anime la cellule et permet de pénétrer en son cœur et de dénouer ainsi le traumatisme. Ainsi nous ne sommes pas dans la logique du raisonnement fonctionnel mais bien dans celle de la sensation, dans le ressenti, à travers la position neutre du praticien.
Posées à la surface du corps, les mains du praticien y « pénètrent » en douceur et suivent le mouvement interne qui se caractérise par un certains nombres de critères comme la lenteur, l’amplitude, les directions et le rythme. Il peut ainsi suivre des chemins tissulaires et circulatoires pour retrouver et dénouer les tensions physiologiques et psycho-émotionnelles que l’organisme a subies. Comme sur une toile d’araignée où le moindre contact résonne à distance, le thérapeute remonte par l’intermédiaire des points de tension jusqu’à l’origine de la douleur qui, elle, peut se situer ailleurs et dater de plusieurs années.

Principes fondamentaux de la fasciapulsologie

fasciapulsologieComme son nom l’indique, la fasciapulsologie se fonde sur deux réalités fondamentales : les fascias et la pulsologie (le pouls artériel).
Les fascias sont les protagonistes de l’équilibre de toutes les fonctions du corps.
Ils sont les tissus conjonctifs qui entourent, soutiennent et protègent chaque os, organe, viscère, artère, nerf… et sont ainsi les premiers garants du maintient de notre bonne santé. Omniprésents, ils se ramifient dans tout l’organisme et véhiculent l’information assurant ainsi la communication entre toutes les parties du corps.
De par leur rôle de soutien, ils garantissent de l’intégrité anatomique et physiologique du corps par le maintien de la posture et la contention des organes.
Ils jouent également un rôle de protection des différentes structures du corps contre les tensions, les agressions, et le stress que subit en permanence l’individu. Tels  de vrais amortisseurs, ils absorbent les chocs en prenant en charge une partie de l’intensité des forces afin d’éviter une surcharge des tensions sur les muscles et les organes.
Leur rôle de nutrition et de défense est également notoire puisque les fascias contiennent des cellules conjonctives (fibroblastes) qui peuvent se spécialiser selon les besoins pour augmenter l’épaisseur du tissu conjonctif, aider à réparer tendons et ligaments et former du tissu cicatriciel, et favoriser la défense de l’organisme contre les agents pathogènes et infections.

La pulsologie (pouls artériel) ou le fluide de la vie en nous

poulsLa pulsologie est une dimension fondamentale qui s’appuie sur le réseau artériel et son rythme sanguin pour entrer en contact avec les zones lésionnelles du corps. Ce pouls artériel est le témoin de la bonne respiration des tissus quel que soit le réseau sanguin utilisé. Cette pulsation correspond à une perception de la qualité du flux sanguin et  diffère du pouls utilisé par la médecine moderne.
La qualité et la bonne santé d’un tissu dépendent donc de son rythme sanguin et de sa qualité de pulsation.
Il est connu qu’une réduction de la motilité des fascias conduit à des raideurs tissulaires et un épaississement du tissu conjonctif, ce qui a pour effet de réduire la capacité de circulation et d’oxygénation du sang à travers ses différents systèmes (artériel, veineux et capillaire). Ainsi, le corps se trouve gêné dans son processus de désintoxication mais aussi dans celui de la nutrition cellulaire à travers les capillaires sanguins présents dans le tissu conjonctif.
En résumer, hors le sang, point de vie ! car lui seul est capable de nourrir nos cellules. Or, il ne peut jouer correctement ce rôle quand la circulation sanguine est entravée par les tensions affectant le réseau des fascias.

Les fascias : tissus savants, tissus vivants…tissus sensibles !

Très réceptifs à toute forme de stress – physique ou psychologique – les fascias sont doués d’une capacité de crispation autonome. Ainsi ils se rétractent à la moindre agression (physique, émotionnelle ou psychique) et entrainent une restriction de la circulation sanguine. Ces micro-contractures passent le plus souvent inaperçues mais elles se répercutent ailleurs tant qu’elles ne sont pas corrigées. Avec l’accumulation des lésions, les dysfonctionnements se multiplient et font le nid d’une pathologie : le mal-être, la douleur ou la maladie bénigne ou non, s’installe.

A qui s’adresse la fasciapulsologie ?

La fasciapulsologie est une méthode globale qui développe la perception de soi (sentiment d’existence), agit sur la sphère psychique (relâchement, diminution de l’anxiété et des tensions somato-psychiques, sentiment de bien-être), sur la douleur (diminution de la douleur physique et des tensions psychiques), et permet de développer des compétences éducatives (changements du rapport à la santé, du regard sur soi, sur la maladie, et des attitudes et des comportements).

fasciapulsologie

 

Elle est donc offerte à tous !
Ses champs d’application sont très vastes et concernent :

  • Les troubles fonctionnels liés au stress : insomnie, nervosité, fatigue chronique, vertiges, migraines…
  • Les troubles digestifs : acidité, reflux gastriques, constipation, colite…
  • Les douleurs ostéo-articulaires : maux de dos, lombalgies, sciatiques, torticolis, arthrites, tendinites, entorses, syndrome du canal carpien…
  • Les troubles gynécologiques : règles douloureuses, aménorrhée, stérilité…
  • Les troubles ORL : acouphènes, sinusite chroniques, asthme…
  • Les suites post opératoires
  • Les traitements allopathiques de pathologies lourdes (cancer, VIH) : elle facilite l’impact des traitements et aide à les supporter en atténuant de manière tout à fait significative leurs effets secondaires.

Elle est une alliée incontournable de la femme enceinte (à partir du 4e mois), elle favorise les modifications naturelles du corps permettant une plus grande souplesse des différents tissus sollicités pendant la grossesse et lors de l’accouchement.
Elle est également un précieux soutient pour les personnes souffrant de dépression nerveuse, de fatigue mais aussi de psychopathologie.
Elle participe aussi à la prévention en stimulant la résistance naturelle aux infections et peut donc être envisagée aussi bien de façon préventive que curative. Toutefois il est important de rappeler que les bienfaits de la fasciapulsologie ne dispensent pas d’un suivi de la médecine classique (notamment en cas de pathologies lourdes).

Contre-indications à la fasciapulsologie

La fasciapulsologie n’est pas recommandée aux porteurs de pacemaker, ni aux femmes enceintes de moins de 3 mois. Elle n’est pas indiquée aux personnes souffrant d’hypertension artérielle si elles ne sont pas sous contrôle médical. Elle ne convient pas aux personnes atteintes de phlébite et  ne s’adresse pas aux personnes sous anticoagulant pendant la durée du traitement.

Une séance de fasciapulsologie

Une séance se déroule allongé sur une table de massage, sur le dos. Le patient est habillé (il n’enlève que son pantalon et éventuellement son soutien-gorge pour les femmes, de façon à être plus à l’aise). La séance dure 2 heures (compter 2h30 en tout) et coûte environ 90€.

Hélène Dutkiewicz

helene-dutkiewiczCette présentation de la fascipulsologie a été proposée par hélène Dutkiewicz, fasciapulsologue à Paris.

Contacter Hélène:

  • Téléphone : 06 16 29 31 84
  • Mail : helened_2000@yahoo.fr
  • Hélène reçoit sur RDV au 129, rue Caulaincourt – 75018 Paris

Mon expérience personnelle

Hélène m’a fait un premier soin de fasciapulsologie. Ma problématique “physique” principale est liée à la césarienne qui a permis à mon fils de naître. En effet, depuis 20 mois (l’âge qu’il avait au moment de ce soin), je ne ressentais absolument plus le bas de mon ventre. Mes chairs étaient comme “mortes”, les connexions nerveuses inexistantes.

Hélène a mis les mains, les doigts sur moi, petit à petit. Son toucher est plus que doux et pourtant…..j’avais réellement l’impression que ses mains se trouvaient à l’intérieur de mon corps ! Une sensation difficile à expliquer d’ailleurs !

Mes les effets se sont surtout fait sentir 2 ou 3 heures après la séance : j’avais l’impression d’être passée sous un rouleau compresseur : tous mes muscles étaient courbaturés. Une très grande fatigue m’a envahie. Et surtout, je sentais le bas de mon ventre ! Les connexions étaient de nouveau là ! Le soir et le lendemain qui ont suivi le soin, je ressentais surtout des douleurs (celles que je n’avais pas senties après l’accouchement ?). Mais 2 jours après, je n’avais plus que les sensations “normales”. Incroyable !

Je ne peux que recommander chaudement un tel soin ! Cette technique peut régler tellement de problèmes : articulaires et musculaires, troubles gynécologiques, du sommeil, ORL, digestifs, migraines, vertiges, etc….Elle est un allié pour les femmes enceintes. Elle facilité l’impact des traitements de pathologies lourdes. Elle participe à la prévention de maladies en devenir. Et permet un allègement des sphères psychologiques et psychosomatiques….

Autres adresses

Eric-omnes-fasciapulsologueEric Omnès (Thérapeute Certifié en Fasciapulsologie)

Cabinet Terre’Happy :