Signes, messages et synchronicités pour chercheurs en mission d'âme…

Horoscope couleurs Décembre 2018

Horoscope couleurs Décembre 2018

Un mois libérateur du karma figé en se positionnant

La 1ère carte la no 65 : le vert d’eau sur velours

dec2018couleursCe vert d’eau de la joie multifacette, comme les écailles d’un poisson se réfléchit en un kaléidoscope de toutes nos facettes intérieures. Tous les verts y sont et les verts d’eau nous rappellent notre narcisse sur notre lac et tous les lacs de nos vies multiples en résonance avec toutes nos vies antérieures. Cette joie de transcendance, c’est cette rencontre subtile avec nos guides intérieurs qui nous relient à notre karma et notre chemin de vie. C’est la joie d’une forme de sagesse qui nous comble et nous montre que nous sommes notre propre guide, humble et ouvert dans notre cœur qui irradie d’amour universel !

Mais comme cette couleur vert d’eau est sur du velours, elle nous montre l’aspect figé du karma ce mois-ci ! Les « velours », les « vœux » sont « lourds » et certains pactes d’âme ne pas encore montés en conscience ….

Nos cellules se souviennent et notre amnésie est humaine, elle vient protéger notre karma et notre pacte d’âme de toutes nos vies antérieures. Se rappeler de toutes nos vies précédentes n’a aucun sens, ce qui compte est ce qui a été convenu dans cette vie pour grandir et transcender les erreurs commises. C’est ainsi que la connaissance de certaines de ces vies antérieures fait sens et apaise notre parcours. Pour autant, cela ne nous empêche pas de traverser encore certains aspects lugubres, effrayants qui nous ramènent à des ressentis angoissants.

En langage énergétique, ces aspects sombres de notre vécu prennent des formes spécifiques dans les chakras, dans l’aura et dans les espaces invisibles. Ces aspects sombres prennent la forme de clous, de cordes, de trous noirs, de fumées grises, de fouets, d’entités fantômes, de boulets, de chaînes, de couteaux, de pics, de caves, de tours, de geôles, de potences.

2ème carte no 63 : perle fine sur velours

déc2018couleursCette couleur de la nacre nous montre comment nous répondons inconsciemment à des habitudes inculquées par notre « bonne éducation ». Nous n’osons pas dire non car on nous a appris à être dans la bienséance. Ces aspects figent notre véritable personnalité et façonne notre libre arbitre. Il est question d’en prendre conscience pour s’en libérer et lâcher la « politesse ». Cela ne veut pas dire d’être irrespectueux mais d’être capable de dire à l’autre en toute diplomatie que cela ne nous convient pas !

Cette couleur nous renvoie à notre système lymphatique qui véhicule notre subtile essence divine épurée par les ganglions. La nacre est aussi ce que le coquillage sécrète quand il est intrusé par un polluant extérieur. Tout cela évoque comment se positionner quand on est envahi par l’autre et comment cela nous « gonfle » si nous ne disons pas non !

Regardez comme la nacre est un ravissement pour les yeux, sous forme de rideaux, elle se joue des rayons de la lumière et montre toute la richesse de sa délicatesse. Oui, qu’il est bon d’oser se positionner avec diplomatie et d’être entendue sans effort !

Message

horoscope-couleurs-decembre-2018Ce mois de décembre est un mois karmique où nous saurons nous positionner avec diplomatie et assurance ! En tous les cas, nous aurons la capacité de dire non à l’autre ou à une situation pour affirmer notre authenticité. Nous travaillons cet aspect pour oser nous opposer tout en douceur et en maturité. Nous sommes conscients que la politesse n’a rien à voir avec nos valeurs profondes masquées par la bienséance. Nous nous affirmons avec diplomatie ! Des séances de régression karmiques et de drainage lymphatiques sont conseillées !

Frédérique Pétorin- Créatrice de « Vies de couleurs » – médium – karma thérapeute- auteure de jeux de cartes (« se connaître par les couleurs ») et de livre- Formatrice couleurs et Animatrice d’ateliers déesses sacrées et d’évènementiels entreprises -Cabinet Paris- radio-conférences Province et Etranger

www.viesdecouleurs.fr

Laisser un commentaire