Catégories Vivre en conscience

Le processus d’incarnation


comprendre-le-processus-d-incarnation

le-processus-d-incarnationJ’ai toujours cherché à comprendre. Tout. Et principalement ce que nous faisons sur cette Terre. Je crois très profondément que nous nous incarnons dans différents corps, à différentes époques pour permettre à notre âme de vivre des expériences et d’évoluer afin de devenir de plus en plus lumineuse et spirituelle. Pour moi c’est un acquis. D’autant plus que j’ai déjà eu l’occasion plusieurs fois d’avoir accès à certaines de ces vies passées….

Mais je continue à me poser des questions. Notamment sur le processus d’incarnation : comment notre ré-incarnation s’organise-t-elle ? Qui nous accompagne ? Quelle magie opère ? Alors, j’ai lu, j’ai questionné, j’ai reçu des informations “subtiles” aussi. Et c’est forte de cette accumulation de réponses que j’ai eu envie de vous faire ma synthèse. Évidemment, tout ce que je vais écrire n’est pas vérifiable. Disons que c’est ma propre vérité, la version du processus d’incarnation qui résonne le plus à l’intérieur de moi.

La préparation dans l’entre deux vies

Avant que l’âme ne se réincarne, donc redevienne “matière”, elle est accompagnée par ses guides. Depuis sa dernière vie (disons plutôt depuis sa dernière mort..), elle continue sa route dans un espace appartenant à l’Astral. Elle y est guérie et “requinquée” si besoin, son énergie est nettoyée et dynamisée (il existerait même des “hôpitaux” permettant aux âmes particulièrement affaiblies de se reposer et de recevoir tous les soins nécessaires). Elle va également faire le bilan de cette dernière incarnation : le bon comme le mauvais, les dépassements réalisés, les “missions” accomplies, comme celles à côté desquelles elle sera passée. Elle va retrouver sa “famille” d’âme, son groupe d’amis célestes. Tout ceci est parfaitement expliqué dans l’excellent film “Nosso Lar – Notre Demeure”, inspiré du livre du médium Chico Xavier :

Puis, viendra le temps juste pour elle pour repartir sur Terre. Soit elle le sentira d’elle-même, soit ses guides le lui suggèreront. C’est à ce moment que se prendront les grandes décisions, que se traceront les grandes lignes de cette future incarnation : quels dépassements voudra-t-elle réaliser ? Quelles épreuves se sent-t-elle capable de supporter et de transmuter ? Quelles expériences pourraient être bénéfiques à son évolution ?

N’oublions pas qu’on nous explique souvent que la Terre (en troisième dimension, dans la matière) est l’expérience certainement la plus difficile à vivre. Nos corps douloureux, l’apesanteur et surtout cette dualité permanente et cet oubli total de ce que nous sommes vraiment : des êtres de lumière. Et c’est pourquoi cette expérience difficile est aussi la plus judicieuse pour évoluer rapidement : les leçons y sont, disons, extrêmement efficaces ! C’est comme si nous “marquions des points” plus rapidement que partout ailleurs dans l’Univers. Surtout en ce moment avec toutes les énergies cosmiques que nous recevons et qui nous bousculent terriblement. C’est d’ailleurs ce qui peut expliquer pourquoi nous sommes si nombreux à être incarnés en ce moment : nous profitons de ces énergies incroyables pour nous permettre des évolutions inimaginables !

Le choix du corps

Lorsque les grandes lignes de la future incarnation sont décidées, il faut à ce moment “trouver” le corps idéal pour pouvoir les vivre. Nos guides nous présentent, nous “proposent” alors plusieurs choisir-son-prochain-corpscorps. Imaginons de grands écrans de télévision sur lesquels défilent la vie de plusieurs personnes. L’idée étant de découvrir la “personnalité” de ces corps. Car il ne faut pas oublier que le corps matière a sa propre personnalité, son propre égo, son mental. Ces “attributs” doivent correspondre et permettre les expériences souhaitées et ne pas les entraver…..

Ainsi, le choix se fait entre les différentes personnalités présentées. On découvre donc aussi la région dans laquelle nous nous incarnerons, l’époque, la famille, les parents, les frères et les sœurs qui nous accompagneront et qui formeront le cadre idéal à nos expériences. Le processus d’incarnation en tant que tel peut alors commencer.

La création du corps matière

Tout d’abord, il y a la création du corps “matière”. Je ne rentrerai pas dans le détail du “comment on fait les bébés” mais plutôt dans la magie liée à celui-ci. Je vais tout simplement pour cela citer le livre “Les neuf marches – Un regard spirituel sur la grossesse et la naissance” d’Anne Givaudan et Daniel Meurois. Dans ce “monument”, ces deux auteurs font le récit des voyages hors de leurs corps qu’ils ont réalisés et nous expliquent qu’ils ont suivi l’incarnation d’une âme pendant 9 mois. Cette âme leur explique ceci à propos de la création du corps matériel :

processus-d-incarnation

– On m’a dit qu’avec les sept minéraux qui fabriquent les bases de ce corps, le type de feu qui les caractérise y prenait place immédiatement afin de former ce que vous appelez les chakras. Si ceux-ci n’étaient pas présents dès l’origine, rien ne se ferait paraît-il. Ensuite, c’est leur travail conjugué à celui-ci, tout aussi fin, des éléments tels que l’eau ou la terre qui permet le développement des ramifications.

– Ces ramifications se sont les nadis, n’est-ce pas, les vaisseaux éthériques ? Ce sont eux, dit-on qui, par leur direction, leurs enchevêtrements, vont dessiner précisément la forme du corps et faire de l’embryon un véritable fœtus.

– Oui, c’est aussi ce qui m’a été appris, mais je ne possède pas très bien ce vocabulaire. Je voulais surtout vous transmettre ma compréhension d’une vérité qui me parait maintenant très importante..Le ciel et la terre sont contenus tout entier au fond de notre corps, autant qu’à l’origine de notre âme.

nous-sommes-des-etres-de-lumiere

Ainsi, la magie opère….Le corps matériel se compose, naturellement, en cachant tout au fond de lui une partie de l’Univers tout entier….Ce qui pourrait expliquer pourquoi certains se sentent si reliés à tout ce qui se passe autour d’eux….

Le processus d’incarnation

Ainsi, le corps matière va grandir dans le ventre de la future mère et le processus d’incarnation en tant que tel va démarrer. L’âme va tout d’abord faire des allers-retours entre l’Astral et son futur corps. Elle va ainsi s’habituer progressivement à cette densité nouvelle pour elle (ou qu’elle avait oublié depuis sa dernière vie terrestre) et à l’énergie de sa future maman. On dit que l’âme fait son premier “contact” au 21ème jour de grossesse, au moment où l’embryon commence à faire ses premiers soubresauts. Ce serait d’ailleurs la “preuve” que l’âme est présente….

comprendre-le-processus-d-incarnationEnsuite, la littérature est assez partagée quant à savoir à partir de quel moment exactement elle reste dans le corps du futur bébé. Ce qui est expliqué en revanche, c’est que vers le quatrième mois, l’âme commence à percevoir les sons qui l’entourent dans le ventre. Mais pour autant, à priori, elle continue ses allers-retours. Je crois personnellement, qu’il n’y a pas de règle exacte. Que cette “date” change en fonction de l’âme. Que pour certains bébés, la fusion définitive peut même se faire dans les quelques heures qui précédent la naissance. Mon expérience personnelle m’a aussi permis de comprendre que l’âme peut se trouver à côté du corps de la future maman et non à l’intérieur. Ce qui sous-entend qu’elle ne souhaite pas encore s’incarner, ou qu’elle n’y arrive pas (ce qui se termine bien souvent par une fausse couche).

Durant le premier trimestre de grossesse, les médiums qui voient clairement les énergies nous expliquent qu’on peut assister autour du bassin de la future maman à un vrai “tricotage” énergétique. Des filaments vont et viennent autour de l’utérus, comme un petit feu d’artifice. La vie se crée…..

L’incarnation, une régression invisible

Dans l’Astral, les choses bougent aussi beaucoup. Il nous faut bien comprendre, que de l’autre côté, il s’agit aussi d’une “mort” telle que nous la connaissons ici sur Terre quand nous repartons. Ainsi, l’âme va quitter pour quelques temps ses amis et sa famille célestes. Ce qui n’est pas sans tristesse ni sans douleur. C’est d’ailleurs ce qui pourrait expliquer les pleurs incessants de certains nouveaux-nés : ces âmes ont de la difficulté à se retrouver dans un Univers si nouveau et qui peut paraître hostile, et à se sentir séparées de ceux qu’ils aiment profondément et qu’ils viennent de quitter.

le-processus-d-incarnation-expliqueL’âme va préparer son arrivée sur la Terre tout doucement. Il lui faut s’adapter à son nouveau corps, il lui faut aussi procéder à une “réduction” de son corps spirituel (le corps spirituel est notre corps physique non matériel. De “l’autre côté”, nous avons aussi forme humaine….). C’est pourquoi, son corps spirituel va régresser de façon à passer du corps d’un adulte à celui d’un tout petit enfant au moment de son incarnation. Cette régression nous est expliquée dans “les 9 marches” mais aussi dans “Missionnaires de la Lumière, par l’Esprit André Luiz” dont voici un extrait :

“Maintenant, continua l’instructeur, syntonise ta pensée avec nous sur la forme pré-infantile. Mentalise ton retour dans le refuge maternel de la chair terrestre. Souviens toi de l’organisation fœtale, redeviens tout petit ! Imagine-toi la nécessité de redevenir enfant pour apprendre à être un homme !”

Je compris que l’intéressé devait offrir la plus grande coopération individuelle pour que l’opération réussisse. Surpris, je vis que, sous l’action de l’influx magnétique d’Alexandre et des constructeurs spirituels, la forme périspirituelle de Ségismundo se réduisait. L’opération ne fut ni courte, ni simple, et je constatais l’effort général demandé pour que se fasse cette réduction nécessaire. Ségismundo paraissait de plus en plus inconscient. Il ne nous fixait plus avec la même lucidité et ses réponses à nos questions affectueuses restaient incomplètes. Enfin, à ma stupéfaction, je constatais que la forme de notre ami avait changé, et ressemblait maintenant à celle d’un enfant. ”

Ainsi, l’adulte redevient enfant, pour redevenir ensuite un adulte sur la Terre, et ainsi de suite au fur et à mesure de ses incarnations…..

La classe de reconnaissance

Dans la préparation des âmes dans l’Astral avant leur ré-incarnation, juste avant le grand saut dans la matière, il y a la classe de reconnaissance. Il s’agit d’une rencontre d’observation afin que les classe-de-reconnaissanceâmes qui ont décidé de s’aider et de s’épauler puissent se reconnaître sur Terre, malgré le voile de l’oubli. Cette classe est particulièrement bien décrite dans le livre de Mikael Newton : “Un autre corps pour mon âme”. Dans cet ouvrage, cet hypnothérapeute relate les séances qu’il a réalisées sur ses patients en les mettant en état d’hypnose. Dans cet état de conscience modifiée, il les a fait régresser dans l’entre-deux vies et a ainsi pu lever beaucoup de voiles pour nous expliquer le processus d’incarnation.

Ainsi, il nous explique que cette classe de reconnaissance est un auditorium avec une estrade au milieu, sur laquelle se tiennent les orateurs. Ces orateurs sont appelés “les meneurs” ; ce sont des êtres différents de nos guides. Ils sont là pour nous donner les signes et les petits trucs qui nous permettront de nous reconnaître.

un-autre-corps-pour-mon-ame

– Ce meneur nous est assigné pour nous révéler à quels signes nous devrons être attentifs au cours de notre prochaine vie. Ces signes sont placés dans notre esprit afin de nous rafraîchir la mémoire plus tard, lorsque nous serons humains.

– Quels genres de signes ?

– Des drapeaux, des balises sur l’itinéraire de la vie.

– Pouvez-vous être plus précis ?

– Les signes qui marquent notre route et nous poussent dans une nouvelle direction à certains moments, lorsqu’un évènement est sur le point de se produire..nous devons également reconnaître les signes qui nous permettront de nous reconnaître entre nous.

Les signes, des déclics ou déclencheurs mnémotechniques

Et pour être encore plus précise :

– J’appellerai ces signes des déclics ou déclencheurs mnémotechniques. Voulez-vous dire qu’il existe des déclencheurs pour chaque personne qui est avec vous ?

– C’est la raison pour laquelle nous nous réunissons. A certains moments de ma vie, ces gens apparaîtront et je dois essayer de….me rappeler certaines….actions qu’ils accompliront…leur apparence…leur façon de bouger…..de parler.

– Et chacun déclenchera un souvenir en vous ?

– Oui et il va m’en manquer un. Ces signes sont censés évoquer instantanément un souvenir du style : “Ah ! te voilà !”. Nous pouvons penser : “Voici le moment de passer à la prochaine étape.” Ces petits détails peuvent sembler insignifiants, mais ils constituent de véritables points tournants dans nos vies.

– Qu’arrive-t-il si les gens ratent ces signes de reconnaissance parce que , comme vous l’avez dit, ils oublient ce que le meneur a dit ? Ou alors, si vous n’en tenez pas compte et que vous empruntez une autre route ?

– (Pause) Nous pouvons faire d’autres choix – qui ne seront peut-être pas aussi favorables – vous pouvez vous entêter, mais….(Le sujet s’arrête)

– Mais quoi ?

– Après cette classe, habituellement nous n’oublions pas les signes importants.

– Pourquoi nos guides ne se contentent-ils pas de répondre à nos besoins lorsque nous sommes sur Terre ? Pourquoi toutes ces cérémonies et ces signes à se rappeler ?

– Pour la même raison que nous retournons sur Terre sans tout connaître à l’avance. Notre esprit s’enrichit de nos découvertes. Parfois, nous apprenons nos leçons assez rapidement..mais ce n’est pas la norme. Les épisodes les plus intéressants de notre vie se situent à ces carrefours et il est préférable de ne pas ignorer les déclics qui se font dans notre esprit.

ames-qui-se-reconnaissent

Personnellement, lorsque j’ai rencontré mon compagnon actuel, à la première seconde, au premier “contact visuel”, quelque chose en moi s’est dit : “Ah ! Enfin le voilà !”. Comme si je le reconnaissais, et comme si je l’attendais depuis longtemps….Ou plutôt comme si mon âme reconnaissait la sienne. Il y a quelques années, une médium m’a expliqué que nous avions en effet passé un “pacte” avant de nous incarner : que si l’un de nous (voire les deux) ne prenait pas le bon chemin, nous nous retrouverions pour nous remettre sur le “droit chemin”. C’est en effet exactement ce qui s’est passé !

Des exemples de signes

Mickael Newton a cherché à en savoir plus avec ce sujet à propos de ces signes de reconnaissance :

– Bien, dites-moi alors quel a été le dernier signe qui vous a été donné avant la fin de cette session.

– (pause) Un pendentif d’argent…je le verrai lorsque j’aurai sept ans..Autour du cou d’une femme qui habitera dans ma rue….elle le porte constamment.

– Comment cet objet d’argent déclenchera-t-il un souvenir en vous ?

– (distraitement) Il brille au soleil…pour attirer mon attention…je dois me souvenir….

Un autre exemple :

– Dites-moi maintenant quel est le signe de reconnaissance le plus important que vous avez reçu lors de cette classe préparatoire.

– Le rire de Mélissa.

– Qui est Mélissa ?

– Ma future femme.

– Et pourquoi se souvenir du rire de Mélissa ?

– Lorsque nous nous rencontrerons, son rire sonnera à mes oreilles….comme des clochettes…un carillon…Vraiment, c’est impossible à décrire. Ensuite, l’odeur de son parfum lorsque nous danserons pour la première fois..un odeur familière….ses yeux…..

– Ainsi, il y a plus d’un déclencheur dans le cas d’une âme sœur ?

– Oui. Je suis si dense que les meneurs ont dû penser que j’avais besoin de plusieurs indices. Je ne voulais pas faire d’erreur dans ma rencontre de la bonne personne.

– Et dans son cas, quel était le déclic lui permettant de vous reconnaître ?

– (souriant) Mes grandes oreilles…lui marcher sur les pieds en dansant…ce que nous avons ressenti lorsque je la tenais dans mes bras.

couple-celeste

Le processus d’incarnation

Il y aurait tant à écrire sur ce processus d’incarnation ! Cette investigation est absolument passionnante ! Et elle éclaire tellement ce que nous vivons au quotidien. De plus, je pense qu’avoir conscience de tout ceci peut vraiment permettre aux futurs parents d’accueillir au mieux cette âme qui les a délibérément choisis comme compagnons de route.

J’espère sincèrement que ce petit texte permettra à quelques uns d’entre vous d’y voir plus clair et de continuer à avancer sereinement sur leur chemin en gardant les yeux bien ouverts, en toute conscience …

 

10 commentaires

Laisser un commentaire

  • isabelle vermeersch hennion

    bonjour
    je suis toujours tous vos articles ..j’ai lu votre bouquin …Et là j’ai donc vu ce film “nossolar” …et j’aurais vraiment voulu connaitre votre ressenti sur ce film .en effet certains passages me laissent perplexe car
    etant en contact défunt avec ma maman avec qui je discute de son au-delà j’ai une certaine vision …
    Je vous laisse mon mail pour me répondre
    merci isabelle

    • Mademoiselle Bien-être Auteur de l’article

      Bonjour Isabelle,
      je vais vous répondre ici, pas de souci. Nossolar a beaucoup résonné en moi quand je l’ai vu. Mais je suis aussi persuadée que “notre” au-delà va aussi dépendre de nos croyances. Car nos pensées sont créatrices. Ici comme là bas. Donc, si je me fie à mon ressenti, je pense que lorsque nous arrivons de l’autre côté, notre “décor” va être plus ou moins conforme à l’idée que nous nous en faisions. Puis, petit à petit, nos yeux s’ouvrent….
      Il y a un très bon film sur le sujet aussi : “au-delà de nos rêves” 🙂

  • weidmann laurence

    Bonsoir merci pour votre article qui ma boulversé ou pourrais je trouver ce livre “un autre corps pour mon ame” avec toute ma reconnaissance pour votre partage .

  • Bonjour,
    Cela fait plusieurs mois que je me pose des questions sur ce qui se passe “avant” d’être incarné. Merci beaucoup pour votre article très riche qui m’apprend beaucoup et que je vais relire au calme car il contient beaucoup d’informations nouvelles pour moi.

  • Noëlle

    Bonjour,
    Votre article est intéressant et assez bien fait. J’ai aussi lu “Les neuf marches”, lors de sa parution il y a bien longtemps …
    Afin d’aller plus loin et peut-être même de “vous aider”, je vous coseillerais de voir les Vidéos extrêmement instructives de Yvan POIRIER. Aussi, les Séminaires qu’il fait, et notamment en cours actuellement : “Comment se libérer de la densité afin de retourner à la Source”. C’est parfois ardu … mais nous sommes dans l’Essence ! Et dans notre maintenant, c’est tellement important …
    MERCI pour ce Qui Vous Êtes.