Catégories Vivre en conscience

Vous nourrissez qui ou quoi ?


L’heure est clairement venue d’ouvrir davantage nos consciences et d’appréhender différemment le Monde qui nous entoure. Nous sommes d’ailleurs de plus en plus nombreux à ouvrir les yeux sur les dysfonctionnements et les injustices établis sur cette planète. Et aussi de plus en plus nombreux à vouloir faire de sorte que tout change pour aller vers un monde meilleur, plus juste et plus spirituel. Mais avons-nous réellement conscience de notre impact personnel ? Savons-nous vraiment qui et quoi nous nourrissons ?

Notre impact sur le Monde est permanent. A chaque seconde de notre vie, à chacun de nos souffles, à chacune de nos paroles, à chacun de nos actes, à chacune de nos pensées nous interagissons avec l’extérieur et nous l’impactons. Mais savons-nous à quel point ? Et percevons-nous vraiment la profondeur de cet impact ? C’est ce que j’ai envie d’explorer dans cet article.

Parlons écologie

Prenons pour exemple l’écologie. Nous sommes évidemment de plus en plus nombreux à comprendre que nos comportements face à la planète doivent changer. Nous prêtons davantage attention à ce que nous mangeons et consommons, tendons vers du plus durable, du plus local parce que nous savons que c’est meilleur pour la planète. On nous explique en long en large et en travers que nos voitures polluent. Donc, nous l’avons bien intégré. Soit. Mais, quand on creuse un peu, on s’aperçoit vite que les plus grands “postes” pollueurs dans nos contrées occidentales ne sont pas nos automobiles. En fait, le premier pollueur de la planète est notre argent confié aux banques. Car mis à part quelques contre exemples, comme pour ne citer que lui, le Crédit Coopératif, aucune d’elles n’expliquent clairement à quoi cet argent va servir (car il est utilisé en attendant que nous le reprenions). Et donc, nous ne savons pas ce notre argent va nourrir. Malheureusement, dans la plupart des cas, il finance des projets qui vont à l’encontre de l’écologie, tel que des déforestations ou des forages pétroliers…..

Le deuxième poste pollueur en France, est le BTP, la construction de nos habitations et de nos locaux. Les chiffres donnent le tournis ! Gaz à effet de serre à gogo, non recyclage, etc…. nous marchons sur la tête. Alors là aussi, lorsqu’on a un projet d’achat ou de construction de maison, savons-nous vraiment ce que nous nourrissons et l’impact qu’auront nos choix ? Renseignons-nous davantage, cherchons les bonnes informations, vérifions. Avançons plus en conscience.

Nos paroles et nos pensées

Ahh les mots ! Le Verbe est créateur. Il y aurait tellement à dire à ce sujet. Quand on prend conscience de la Loi d’Attraction, on comprend vite à quel point chacun des mots que nous prononçons et chacune de nos pensées va impacter notre vie. Et qu’ils nous servent à la créer. Mais il en est de même avec notre extérieur, notre entourage, le Monde. Plus nos pensées seront lumineuses envers les autres (la planète et tous ses habitants par exemple), plus nous serons nombreux à avoir des pensées lumineuses, plus leurs énergies augmenteront, plus notre énergie à tous augmentera. Car nous sommes interconnectés. Les travaux d’Einstein nous l’ont clairement prouvé. Alors, prenons conscience de ce que nous nourrissons avec nos pensées et nos paroles. Quels égrégores collectifs venons-nous nourrir ? Quel impact avons-nous sur l’extérieur de nous à chaque seconde ? Car nous avons en moyenne 60000 pensées par jour. Donc, 60000 occasions d’impacter positivement ou non ce qui nous entoure.

Soyons conscients que tout ce que nous pensons et disons des autres les impacte. Que ce soit parce qu’ils entendent de notre bouche des mots blessants, ou parce qu’ils apprennent que nous avons eu des mots déplacés à leur encontre. Simplement aussi par l’énergie des mots et des pensées que nous avons envers eux lorsque nous parlons d’eux. Nous ne pouvons pas nous entendre avec tout le monde, c’est un fait. Mais si nous avons quelque chose sur le cœur envers quelqu’un, allons lui en parler. Ne soyons pas des couteaux qui se plantent dans le dos des autres.  Les mensonges, les trahisons laissent des impacts tellement violents et profonds dans le cœur et l’énergie des gens.

Médias et spiritualité

medias-informations

Il en est de même avec tout ce que nous entendons et lisons via les médias. Soyons de plus en plus en conscience, allons chercher la petite bête, vérifions les infos que nous recevons. Car si nous propageons des informations erronées, qu’allons-nous nourrir là aussi ? Remettons en question ce que nous entendons et lisons. Pour moi, la première étape c’est de sentir si ce que je lis ou entends “résonne” à l’intérieur. Parfois des infos qui pourraient passer pour farfelues vont plus résonner que des infos reprises par tous les médias mondiaux. Si une info ne résonne pas, bien souvent, je passe mon chemin. Mais si cela m’interpelle tout de même, je vais alors creuser pour connaître le fin mot de l’histoire.

Il en est de même dans l’Univers du développement personnel et de la spiritualité : soyez à l’écoute de ce que vous ressentez en étant face à une nouvelle information. L’égo étant ce qu’il est, malheureusement nous pouvons être confrontés à des personnes plus ou moins bien intentionnées. Alors ouvrons grand nos écoutilles pour savoir si ce que nous recevons est juste pour nous. Ressentons comment cela nous impacte aussi. Si nous nous sentons mal après une lecture, c’est que quelque chose cloche ! Tout simplement. Ayons confiance dans nos ressentis. Je vous invite d’ailleurs à le faire en lisant ce que j’écris. Car chacun a sa propre vérité. Personne n’a la Vérité absolue. Et la vie étant une longue suite d’expériences, personne ne peut vous priver de ces expériences à vivre.

Nos actes

action

Agir. Agir toujours et encore. Je ne dis pas être dans le “Faire” tout le temps. Non, je dis juste agir. Quelque chose vous semble injuste ? Alors agissez. Tout simplement. A hauteur de vos moyens et dans la justesse bien sûr. J’ai comme ça un exemple très récent. J’étais au restaurant, en terrasse avec une amie. Quand nous avons vu un papa sortir dans une colère noire du restaurant en tirant par le bras son fils, à la limite de l’écarteler. L’enfant pleurait, hurlait, le papa avait des gestes qui nous semblaient violents. Ils étaient là à 5 mètres de nous et nous étions pétrifiées par la vue de cette scène. Mais, que faire ? S’interposer ? Au risque que l’enfant prenne une rouste encore plus forte car le papa se serait senti pris en faute ? Ne rien faire ? Difficile aussi.

ange

Alors, nous avons déjà surveillé pour voir si la “crise” ne dégénérait pas et que des coups ne se mettaient pas à tomber. Ce qui ne fut pas le cas. Nous étions prêtes à intervenir au cas où. Puis la maman est sortie, est allée les retrouver, l’enfant la suppliait de le prendre dans ses bras, mais elle le repoussait. Alors, nous avons décidé de demander aux guides et aux anges des parents et de cet enfant de trouver le moyen de calmer tout le monde. Et que cet enfant reçoive tout l’amour dont il avait besoin à ce moment là. La suite a été presque magique : en quelques secondes, tout le monde est rentré s’asseoir à table, calmement, et la maman a pris son enfant sur ses genoux et l’a consolé……Cet exemple m’a vraiment prouvé à quel point nous pouvons avoir un impact même si nous ne sommes pas impliqués réellement dans ce qui se joue. Et nous avons préféré nourrir l’Amour dans cette histoire plutôt que la colère ou le désespoir.

Nos émotions

fou-rire

Pour clôturer cet article, je voudrais aussi parler des émotions. Car elles aussi, la plupart du temps de manière inconsciente, viennent nourrir notre extérieur. C’est l’image du fou rire : voyez l’impact génial que peut avoir un fou rire, résultat d’une grande émotion de joie. Bien souvent, tous les gens autours de la personne prise par le fou rire vont se mettre à rire aussi ! Sans savoir pourtant pourquoi la personne rigole !

Il en est de même pour toutes nos émotions, même si cela se passe de manière beaucoup plus discrète. C’est bien pour ça que se lever du pied gauche n’est pas une bonne idée ! Car notre émotion “négative” dès le réveil va venir impacter toute notre journée et tous les gens que nous allons côtoyer. Mon petit truc personnel quand je sens que la journée démarre de travers, c’est, sous la douche, de demander, en conscience à être nettoyée de ces émotions polluantes. En règle général, cela allège plutôt bien ma journée !

Nos émotions et l’invisible

Et puis, soyons conscients que ces émotions nourrissent aussi des êtres dans l’invisible.  Je ne peux parler que de ce que je connais, alors je vais prendre des exemples que j’ai vécus moi-mêmes. Les défunts qui errent et “s’accrochent à nous” se nourrissent de nos émotions. Un peu comme s’ils nous aspiraient. Plus ils nous aspirent, plus ils se sentent “revigorés”. C’est pourquoi certaines entités poussent par exemple la personne prise en “otage” à boire ou à avoir des comportements inadéquats car elle va ainsi ressentir tout un panel d’émotions nourrissantes pour les entités : colères, peurs, doute, etc…. J’ai vu ainsi des personnes totalement sous l’emprise d’entités, bien souvent depuis plusieurs années, “partir en vrille”, être agressives avec tout ce qui les approche, être dans des colères noires sans aucune raison valable. Sortir de cette emprise est difficile. L’intervention d’un professionnel est bien souvent un passage obligé.

reptilien

L’exemple typique, ce sont les reptiliens, ces entités invisibles à nos yeux humains qui s’engouffrent à l’intérieur de nos énergies par nos failles émotionnelles. Et s’en nourrissent. Ils cherchent, semble-t-il, à ressentir des émotions car eux -mêmes n’en ressentent pas. Alors, par curiosité, ils s’installent à l’intérieur de nous et dans nos maisons. J’y ai été sujette quelques fois. Ma faille principale étant la colère. Et je savais que j’étais “colonisée” justement parce que je voyais que mes colères étaient totalement disproportionnées et sans aucun sens. Je pouvais par exemple me mettre en colère contre le facteur, tout au bout de ma rue, sans l’avoir vu, pour des raisons complètement incongrues. Ou avoir des colères vis-à-vis de mes proches sans aucune raison valable.

univers

Mais sans aller jusque-là, les simples jalousie et médisance, par exemple, viennent polluer l’énergie de la personne que nous “prenons en grippe”. Nous pouvons l’impacter violemment. La limite parfois entre magie noire et mauvais œil est mince. Le mauvais œil étant bien souvent “créé” par la jalousie et la médisance. Alors, soyons en paix. Lorsque nous pensons avoir quelque chose à reprocher à quelqu’un, soyons francs et allons nous expliquer. Ne polluons pas les autres. Et soyons en conscience de ce que nous nourrissons. Nous avons le droit d’être en colère et de médire les autres ou de les jalouser. Mais l’idée c’est d’être conscients de l’impact que cela aura. Car on ne peut pas vouloir avancer vers la Lumière sans être conscients de ce que nous nourrissons….

1 commentaire

Laisser un commentaire