Catégories Maison- Déco - Feng-shui

Le rituel du grand nettoyage de printemps


Les arbres se parent de feuillage tendre, les fleurs s’épanouissent et nous offrent leurs couleurs chatoyantes. Le soleil nous réchauffe de ses doux rayons et le ciel se remplit du chant des oiseaux et du bourdonnement des insectes. Nous l’attendons toujours avec impatience, célébrons le retour du printemps! C’est avec bonheur que les fenêtres s’ouvrent pour laisser entrer un air frais et vivifiant. Une nouvelle énergie se fait alors sentir et une envie de renouveau s’empare de nous. Si le jardin nécessite des soins, la maison aussi qu’il faut débarrasser de la poussière stagnante et de tout ce qui l’encombre. C’est parti pour le rituel bien connu de nos grands-mères « le grand nettoyage de printemps ».

Un rituel essentiel aux multiples vertus

Si le rituel du grand nettoyage de printemps était pratiqué religieusement par nos grands-mères, force est de constater qu’il s’est perdu au fil du temps. En effet, il apparaît comme une perte de temps et une corvée pour de nombreuses femmes (oui, c’est encore souvent une affaire de femmes).

Notre société actuelle basée sur la consommation et l’individualisme laisse peu de place aux rituels. Pourtant ils sont essentiels et fondateurs car ils permettent de marquer les moments importants de notre existence. Ils font la transition d’un état à un autre, d’une saison à une autre. Ils sont un ciment entre les membres d’une famille, d’une communauté, ils resserrent les liens et permettent à chacun de s’ancrer et de grandir.

Le grand nettoyage de printemps n’y échappe pas. Faites en l’expérience avec votre conjoint et vos enfants, ce qui pouvait alors semblé être une corvée se transformera en fête. En nettoyant votre intérieur du sol au plafond, vous le débarrasserez des poussières accumulées pendant l’hiver et ferez bouger l’énergie stagnante. Vous allez alors ressentir un bien-être profond. Et comme ce grand nettoyage fait suite à une phase de tri, vous vous serez en plus délestées de tout ce qui vous est désormais inutile et vous encombre. Une maison allégée, c’est un esprit allégé.

Une maison allégée, c’est un esprit allégé

Revenir à l’essentiel

Puisqu’il faut vider tous les placards pour faire ce nettoyage en profondeur, c’est le moment de faire du tri et de désencombrer son intérieur. Autrement dit, revenons à l’essentiel et entourons nous uniquement d’objets qui nous sont utiles et/ou agréables. Le temps est venu de se débarrasser des appareils obsolètes, cassés et qui trainent depuis des années dans l’attente d’être réparés. Bye bye les objets au fond du placard dont nous avions oubliés l’existence. Ciao les vêtements qui encombrent notre penderie et que plus jamais nous ne porterons. Ah, mais peut-être qu’un jour… Je le garde au cas où…Une fois pour toute, dites-vous que ce genre d’excuse vous empêche d’avancer, des études ont démontré que toutes ces choses inutilisées ne le seront jamais. Alors autant faire de la place et donner ce qui est en bon état. C’est un acte de générosité qui vous fera le plus grand bien, essayez ! Et bien sûr, respecter les consignes de tri.

Les différentes étapes pour un grand nettoyage de printemps réussi

On commence par faire une check-list que l’on cochera au fur et à mesure des tâches effectuées, pour avoir la satisfaction de se dire « ça s’est fait ! ». Cette étape souvent négligée est pourtant primordiale, elle permet d’atteindre plus facilement son objectif en le découpant en petites parties plus  aisément réalisables. Avancer pas à pas permet de ne pas se trouver submergé par la tâche énorme à accomplir. Le risque sinon est d’abandonner. Et se féliciter de chaque pas accompli nous met dans une énergie de gagnante et nourrit la motivation.

On commence par la pièce qui une fois rangée et nettoyée nous mettra le plus en joie, ça encourage pour la suite. On procède de gauche à droite et on vide tous les meubles de ce qu’ils contiennent. Ce qui va vite ressemblé au chaos vous permettra de prendre conscience de tout ce que vous possédez.  Faites mentalement un inventaire et posez-vous ces questions : « Ai-je réellement besoin de toutes ces choses ? », « Est-ce qu’elles participent à mon confort, à mon bonheur ? », « Ai-je la place pour les ranger ? », « Ne pourrais-je pas faire un meilleur usage de mon espace que de stocker des choses inutiles ? ».

Une fois les meubles vidés (profitons en pour les déplacer et astiquer les endroits qui d’habitude ne sont pas accessibles) et chaque objet triés, c’est le moment de nettoyer l’intérieur de chaque placard, de chaque armoire. Evitez les produits ménagers du commerce qui polluent les intérieurs et sont toxiques pour notre santé. A la place, il est possible d’utiliser des microfibres et un désinfectant multi-usages fait maison, efficace, écologique et économique. Vous trouverez la recette sur mon blog Maison & Harmonie en cliquant sur ce lien : https://www.maisonetharmonie.com/index.php/2020/02/12/desinfectant-multi-usages-produits-naturels-ecologique-zero-dechet/

Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place

Après le tri et le nettoyage des meubles, il est temps de ranger ce qui a été conservé. Pour adopter une organisation fonctionnelle et gagner du temps au quotidien, quelques règles de bon sens sont à observées. Tout ce qui est utilisé régulièrement doit être facile d’accès et à portée de main. Ce qui est utilisé occasionnellement sera rangé plus en hauteur ou même dans une autre pièce.  Dans les armoires, et pour plus de sécurité, ce qui est lourd trouvera une place en bas et ce qui est léger en haut.  Le rangement doit être logique et chaque article doit avoir une place attitrée si l’on souhaite que l’ordre perdure. Et comme la logique de l’un n’est pas celle de l’autre, procéder à ce  rituel de grand nettoyage de printemps en famille permettra à chacun de s’approprier l’organisation de la maison. Sinon, le risque est que par exemple, les ustensiles de cuisine ne soient jamais rangés au bon endroit si se sont les enfants qui font la vaisselle!

Une fois la pièce remise en ordre, faire le ménage de haut en bas pour éviter de resalir ce qui aura été nettoyé. On commence par se débarrasser des toiles d’araignées au plafond et on passe une microfibre humidifiée sur les murs, ça permet de raviver les couleurs (là aussi il y a de la poussière !). Les poignées de portes, les interrupteurs sont soigneusement nettoyés. On fait briller les vitres pour faire entrer le soleil et la lumière, on met les rideaux et les voilages dans la machine à laver. On frotte les plinthes et le sol avec soin. On aère, on lave le linge, si on peut le faire sécher au grand air c’est encore mieux. On se prépare à ranger les couettes d’hiver ainsi que les vêtements qui ne sont plus de saison.

Ce grand nettoyage de printemps remplira toute la famille de fierté après avoir accompli sa mission. Un regain d’énergie s’emparera de vous, prêtes à vous lancer dans de nouveaux projets, de nouvelles activités. Vous vous sentirez plus légères, en effet l’encombrement et la poussière stagnante ont un impact négatif sur notre niveau d’énergie car ils créent des blocages invisibles. Une dernière action reste à accomplir, le moment est en effet venu de pratiquer un nettoyage énergétique en faisant brûler de la sauge blanche ou de l’encens et d’élever le taux vibratoire de votre maison avec le chant des bols tibétains ou encore une musique à 417 ou 432 Hz. Bravo ! Maintenant que l’énergie et les bonnes ondes circulent librement, vous  pouvez  profiter de votre maison apaisante et ressourçante. Mais peut-être aurez-vous envie d’une douche avant ?!

Auteure du texte : Stéphanie Brimont Thirriard, organisatrice d’intérieur et fondatrice de Maison & Harmonie

www.maisonetharmonie.comPage FB : @maisonetharmonie

Aucun commentaire

Laisser un commentaire